Caractéristique fondatrice : Sophie Bolzer, PDG et fondatrice d'Audvice

Sophie Bolzer Audience

Dans notre dernier Founder Feature, nous discutons avec Sophie Bolzer, PDG et fondatrice d'Audvice

Alors qu'elle terminait son Master en Management Stratégique, Sophie Bolzer a eu l'idée d'une plateforme de crowdsourcing audio pour les étudiants afin de les aider à améliorer leurs résultats d'apprentissage. Elle a fondé Audvice en 2018, naviguant avec son équipe dédiée à travers 2 pivots pour enfin atteindre le marché du produit adapté en tant que produit B2B SaaS.

En savoir plus sur le remarquable parcours fondateur de Sophie Bolzer ci-dessous.




Q : Qui êtes-vous et quelle est votre histoire ?


Je suis Sophie, la fondatrice et PDG d'Audvice, le premier outil d'apprentissage audio pour les entreprises. Lorsque j'ai lancé Audvice, mon idée initiale était de créer une plate-forme d'apprentissage audio pour les étudiants, où ils peuvent enregistrer, partager et écouter leur matériel d'étude sous forme de listes de lecture et de pistes. Aujourd'hui, c'est un groupe cible et une approche totalement différents, mais la mission est restée la même : nous pensons que ce qu'il faut vraiment pour que les gens partagent et traitent les connaissances les plus pertinentes à la demande, c'est de le rendre aussi simple et pratique que possible. Et c'est ce que nous faisons avec la puissance de l'audio.

Tout a commencé lorsque j'étudiais à l'université et que je passais beaucoup de temps à conduire, quelques heures par semaine. J'avais désespérément besoin de ce temps pour apprendre. Comme je ne trouvais aucun podcast ou livre audio lié à mes examens, j'ai fini par faire mes propres enregistrements vocaux et les ai écoutés pendant que je conduisais. Une fois que j'ai découvert que mes camarades de classe faisaient la même chose, j'ai pensé que c'était dommage que personne ne le partage. Et c'est pourquoi j'ai fondé Audvice.

L'année dernière, nous avons postulé avec Audvice pour Red Bull Basement, une initiative mondiale invitant les étudiants à présenter leurs idées de projets technologiques et nous avons gagné. L'expérience m'a beaucoup appris sur le pitch, nous a aidés à établir des relations de haut niveau et a confirmé le potentiel d'Audvice. 


Une image d'Audvice, Founder Features, Founder Feature : Sophie Bolzer, PDG et fondatrice d'Audvice

Q : Pourriez-vous nous parler de votre entreprise et de ce que vous vous efforcez d'accomplir ?


Nous venons de lancer Audvice pour les entreprises et avons commencé fort avec deux entreprises Fortune500 comme clients. Notre objectif est de faire en sorte que le transfert de connaissances dans les équipes fonctionne réellement avec l'audio. Nous aiderons les équipes de toute taille à apprendre mieux et plus rapidement, à être plus concentrées, efficaces et performantes dans ce qu'elles font.




Q : Quelle est la technologie de base qui pilote le produit/service de votre start-up ?


Nous avons combiné le meilleur de Spotify et de l'enregistrement vocal dans une seule application pratique qui permet à chacun de créer du contenu audio professionnel là où vous souhaitez le consommer. 

Tout comme TikTok facilite la création et le partage de vidéos attrayantes, nous simplifions l'enregistrement et le partage des connaissances, de l'expertise et des idées pertinentes en tant que listes de lecture et pistes. Il n'y a pas besoin de savoir quoi que ce soit sur les formats de fichiers audio et comment les convertir, pas besoin d'être un podcasteur professionnel et pas besoin de gérer cinq outils différents.

Il n'y a pas de moyen plus simple de numériser et de conserver les connaissances au sein de votre entreprise, mais de les rendre personnelles, attrayantes et de donner le bon ton de voix. Audvice fonctionne comme une solution SaaS où vous pouvez configurer et gérer votre propre bibliothèque audio pour votre équipe, entreprise, communauté ou société.


Une image d'Audvice, Founder Features, Founder Feature : Sophie Bolzer, PDG et fondatrice d'Audvice

Q : Qu'est-ce qui est le plus excitant dans votre traction à ce jour ?


La variété des cas d'utilisation possibles. Nous avons vu, ou entendu, des étudiants utiliser Audvice pour se préparer à des présentations ou à des examens, nous avons vu des enseignants l'utiliser pour faire un apprentissage inversé, des représentants commerciaux faisant des rapports sur leurs marchés locaux, des chefs d'équipe fournissant des logiciels d'intégration ou des responsables de formation produit donnant du mordant entrevues de taille moyenne sur l'orientation stratégique. Notre équipe l'utilise pour partager des études de concurrence et de marché à la demande, pour documenter des idées de fonctionnalités et a même commencé à utiliser Audvice pour rendre les réunions plus efficaces en présentant à l'avance l'ordre du jour et les idées sous forme de liste de lecture. 

D'une part, cela vous donne un énorme potentiel de marché, d'autre part, il est plus difficile de rester concentré et de cibler votre groupe cible et votre message. Ce qui est aussi excitant à voir, c'est que les gens écoutent Audvice dans toutes sortes de situations : en conduisant, en cuisinant, en nettoyant, en mangeant, en faisant du sport, même en prenant un bain moussant. Évidemment pas un moment romantique, mais un moment perspicace. Cela valide notre proposition de valeur, à savoir qu'Audvice s'intègre vraiment dans votre journée et vous permet de passer des temps morts de manière plus productive.




Q : Quels sont vos objectifs pour les 1, 3, 6 et 12 prochains mois ?


Audvice est un produit prêt à être commercialisé qui est déjà déployé par deux sociétés Fortune500 dans plus de 10 pays. Jusqu'à présent, notre équipe s'est occupée du processus de configuration et de gestion des utilisateurs pour nos clients. Au cours des 12 prochains mois, nous visons à rendre Audvice entièrement évolutif en tant que solution SaaS en libre-service pour aider également les petites équipes à tirer parti de la puissance de l'audio pour apprendre plus rapidement et mieux. Nous allons bientôt lancer un programme spécial, où nous invitons des équipes sélectionnées de 10 à 100 personnes à utiliser notre outil de formation interne, de gestion des connaissances et de communication à la demande. Si vous êtes intéressé, veuillez contacter [email protected].




Q : Qu'est-ce qui vous a décidé à relever le défi de créer votre entreprise ?


Avec le recul, j'ai toujours su que je voudrais devenir entrepreneur un jour. J'ai fait quelques stages pendant mes études et j'ai réalisé qu'être employé me prendrait des années pour arriver à un poste où je pourrais vraiment concrétiser mes propres idées. De plus, je ne suis pas très patient une fois que j'ai réalisé que je voulais quelque chose. 

Lorsqu'une idée vous traverse l'esprit pour la première fois, vous avez tendance à être très enthousiaste, pensant que cela pourrait changer le monde, ressentant l'envie de le faire. La plupart du temps, ce sentiment s'estompe après un certain temps, mais avec cette idée, il ne l'a jamais fait. En fait, plus je travaillais sur l'idée, plus j'étais excité. J'avais donc besoin de tenter le coup. Je croyais vraiment que cela pourrait devenir quelque chose de grand et je le fais toujours. J'étais convaincue que si ce n'est pas moi qui fais cette idée, alors quelqu'un d'autre le fera. Je n'ai pas peur de faire des erreurs. J'ai peur de regretter de ne pas avoir essayé et de finir par penser « et si ?




Q : Pouvez-vous nous dire qui sont vos mentors et héros, et quel impact ils ont eu sur vous ?


Il est difficile de nommer un ou deux mentors en particulier. Je recherche des conseils, de l'inspiration et des idées auprès de toutes sortes de personnes, j'essaie de les traiter et de les faire miennes. Je pense qu'il est important de se comparer aux meilleurs et non à la moyenne, mais vous devez être bien conscient de ce que le meilleur signifie pour vous. Je trouve des modèles chez les fondateurs, les managers et les investisseurs qui ont réussi, mais aussi chez les amis et les membres de la famille. Parfois, c'est Elon Musk qui déclenche mes pensées et me remet sur la bonne voie. Parfois, c'est ma mère. 

J'essaie de trouver du soutien auprès de personnes avec lesquelles je m'identifie fortement et je saisis chaque occasion de me connecter avec des personnes totalement différentes de moi afin d'apprendre d'elles. Mais ce qui me fait vraiment avancer au final, c'est d'avoir des gens qui croient en toi. J'ai toujours trouvé cela dans ma famille, mes amis et mes collègues et c'est ce que je considère vraiment comme le plus grand impact parce que c'est ce qui vous rend persistant, peu importe à quel point cela peut parfois être difficile.




Q : Quel conseil donneriez-vous aux innovateurs en herbe qui font le même voyage ?

Ne vous laissez pas intimider par quoi que ce soit ou par qui que ce soit, car cela vous limite. En cours de route, vous pourriez parler à des gens qui comptent, qui ont beaucoup plus de pouvoir, d'expérience ou d'argent que vous. Mais cela ne change rien à ce que vous faites et pourquoi vous le faites. En fin de compte, ce ne sont que des gens normaux avec des opinions, tout comme vous. Si vous vous laissez intimider par eux, vous avez tendance à être plus réticent, peu sûr de vous et moins convaincant. C'est le contraire de ce que vous voulez. Vous voulez être sûr de vous et persuasif. La meilleure façon d'y parvenir est d'être bien préparé et d'en savoir le plus possible sur votre produit, votre groupe cible, vos chiffres, votre marché, vos concurrents et vos plus grands défis, car la connaissance est toujours synonyme de pouvoir. 



En savoir plus sur Sophie Bolzer et Audvice ici : www.audvice.com


Une image d'Audvice, Founder Features, Founder Feature : Sophie Bolzer, PDG et fondatrice d'Audvice

Bekki Barnes

Avec 5 ans d'expérience en marketing, Bekki a des connaissances en marketing B2B et B2C. Bekki a travaillé avec un large éventail de marques, y compris des organisations locales et nationales.

Soulèvement des machines.

Ahsan Zafeer • 26 novembre 2022

Ahsan Zafeer couvre des sujets liés à la technologie et au marketing numérique et tweete @AhsanZafeer. Ici, il explique les craintes des gens quant aux raisons pour lesquelles les machines prennent le relais.

La gestion du changement doit-elle changer ?

Paolo Juvara • 01 août 2022

La gestion du changement est souvent une voie à sens unique qui ignore une partie très importante de l'équation : les personnes qui en sont affectées. La conduite du changement doit-elle changer ? Paolo Juvara de Pure Storage partage si la transformation numérique est l'objectif, oui, c'est le cas.

La montée du no-code - qu'est-ce que c'est et pourquoi...

Salle de presse OTC • 06 juin 2022

Dans le passé, la création d'applications logicielles nécessitait des mois et des années de formation pour apprendre les langages et les frameworks de programmation. Un parcours de développement logiciel typique nécessiterait une puissance de calcul excessive, des essais et des erreurs sans fin et une main-d'œuvre de niche hautement qualifiée - juste pour arriver à un résultat positif. Mais grâce à l'essor des logiciels sans code, les choses...

WAICF - Plongez dans l'IA en visitant l'un des plus...

Délia Salinas • 10 mars 2022

Chaque année, Cannes organisait un événement technologique international appelé World Artificial Intelligence Cannes Festival, plus connu sous son acronyme WAICF. L'une des villes les plus luxueuses du monde, située sur la Côte d'Azur et hôte du Festival annuel du film de Cannes, du Midem et du Festival international de la créativité Cannes Lions.